Les professionnels en ont marre de PowerPoint. 

A tel point que certaines entreprises, Amazon en tête, ont décidé de bannir le logiciel de leurs réunions.

Mais voilà, ceux qui présentent à l’aide de visuels sont 43% plus convaincants que ceux qui n’en n’utilisent pas. Nous le verrons en détail plus bas.

S’il est si important d’utiliser un support en présentation, pourquoi donc ce logiciel est-il tant décrié ? Nous vous proposons ici une revue des principales erreurs qui tuent l’efficacité de vos présentations PowerPoint.

1- Ne pas utiliser de support de présentation

Commençons par clore ce débat : non, vous ne serez pas plus convaincant sans support de présentation. Associer un visuel au discours n’est pas un luxe… C’est une obligation.

Pour affirmer cela, nous nous appuyons sur le résultat d’une étude de l’Université du Minnesota. Celle-ci s’est intéressée à l’usage des visuels dans le cadre spécifique de la présentation. Elle a conclu que ceux qui présentent à l’aide de visuels sont 43% plus convaincants que ceux qui n’en n’utilisent pas.

Une conclusion qui appuie les résultats d’une précédente étude d’Harry McGurk en 1976. Dans cette étude, les chercheurs ont filmé des personnes en train de prononcer des mots simples. 

Ils ont ensuite conservé la vidéo et remplacé le son en doublant les acteurs avec d’autres mots que ceux prononcés. Puis ils ont présenté cette vidéo à un autre groupe de personnes. Les résultats sont… étonnants.

Lorsque le son « Ba » était associé à la vidéo d’une personne qui prononçait à l’origine le son « Fa », le groupe pensait avoir entendu « Fa ». Pourtant, le son transmis était bien le mot « Ba ». Le langage corporel diffusé par la vidéo a pris le dessus et le groupe était persuadé d’avoir entendu « Fa ».

Autrement dit, le cerveau humain interprète les stimuli sensoriels qu’il reçoit et les décode. Il semblerait que l’on « entende » plus avec la vue qu’avec l’ouïe. C’est ce qu’on appelle l’effet McGurk.

Tout cela souligne qu’en présentation, cette prédominance de la vue ne doit pas être négligée. Évidemment, toutes les réunions internes ne méritent pas de développer un support de présentation. Mais c’est pour ces raisons qu’il est indispensable de s’appuyer sur un PowerPoint de qualité lors de vos présentations à enjeux.

2- Vous pouvez m’envoyer la présentation ?

Qui n’a jamais eu cette question à la suite d’ une présentation ?

Si votre interlocuteur vous demande de l’envoyer, et que votre PowerPoint se suffit à lui-même, c’est qu’il n’était pas adapté. Et donc que vous avez probablement raté votre exercice de présentation. (A moins que votre PowerPoint n’ait été créé spécialement pour être lu, comme dans le cas d’un rapport d’activité par exemple)

La présentation est un exercice oral, qui s’accompagne d’un support visuel. C’est du direct et elle ne peut pas être envoyée. Le support doit venir en appui du discours pour compléter ce qui est dit et en faciliter la compréhension/mémorisation.

Si votre support peut vivre indépendamment de votre discours, les problèmes sont certainement nombreux. Slides trop chargées, répétitives par rapport à la parole, etc. Résultat, l’auditoire va lire les slides plutôt qu’écouter la présentation. L’orateur et le support se font concurrence, ce qui entraîne de la gêne pour celui qui présente et des difficultés à suivre pour ceux qui écoutent.

Et donc une présentation confuse et peu convaincante.

Bandeau Ebook

3- Commencer sa présentation par 10 slides sur son entreprise

Encore un grand classique, surtout dans la catégorie des présentations commerciales.

Reprenons au début. Une présentation commerciale est une démonstration qui répond à un objectif précis : vendre. Et pour vendre, il faut que le prospect : 

  • ait un besoin
  • que votre proposition réponde à ce besoin
  • que vous arriviez à démontrer que votre proposition est la meilleure solution pour satisfaire ce besoin

Vous n’êtes donc pas là pour parler de vous. Le prospect se fiche que vous conceviez des aspirateurs depuis 1935. Il a besoin que les bureaux de son entreprise soient propres.

Votre prospect se demande d’abord ce que vous pouvez lui apporter. Si ce que vous proposez l’intéresse. S’il a clairement un besoin auquel vous êtes en mesure de répondre, alors il va se demander si vous êtes crédible. C’est seulement là que se posera la question de parler de vous.

Dans votre présentation, il est donc contre-productif de démarrer par 10 slides de présentation de votre entreprise. Rentrez dans le vif du sujet ! Montrez à votre interlocuteur que vous avez compris son besoin et les difficultés qu’il rencontre pour le satisfaire. Montrez ensuite que votre produit/service résout son problème. Et, enfin, exposez-lui en quoi vous êtes légitime pour l’accompagner.

Vous serez plus convaincant. Un premier pas pour augmenter vos taux de conversion. 

4- Confondre slides et prompteurs

Qui a déjà assisté à une présentation où l’orateur lit son support ? 

Avec les logiciels de création de supports de présentation (Powerpoint, Gslides, Keynote…), il est simple d’ajouter du contenu. Il est donc rapide et facile de tomber dans le piège et d’ajouter tout ce que vous ne voulez pas oublier de dire sur les slides !

Et vous vous retrouvez à lire ce qui est écrit. C’est comme cela que naissent les “slides prompteurs”.

Comme pour le 2e point, le problème est que cela crée un conflit entre ce que vous dites et ce qui est écrit. Votre audience ne peut faire ni l’un ni l’autre correctement et le message délivré est confus… La présentation devient soporifique.

Si l’outil est souvent pointé du doigt, il s’agit plutôt d’un problème de stratégie de présentation. Après avoir défini les objectifs et le plan de votre présentation, il faut différencier ce qui sera dit de ce qui sera montré. Comme lors de l’adaptation d’un livre au cinéma. L’image est complémentaire au discours et vient en support de la présentation, pour en faciliter la compréhension et la mémorisation.

5- Supposer que votre audience pense pareil que vous

On pourrait parler ici de biais de l’expert. A force de travailler un sujet, on en oublie parfois que tout le monde ne partage pas notre niveau de connaissance ou les mêmes opinions.

Le problème, c’est que sans base commune, impossible d’arriver à la même conclusion. L’objectif d’une présentation est pourtant de convaincre son audience. Il va donc falloir dérouler un argumentaire logique qui aboutit à une conclusion commune.

Mais au début d’une présentation, chacun part avec ses propres croyances. Si l’on n’en tient pas compte, les points de départ sont différents et il devient impossible d’arriver à la même conclusion.

Prenons un exemple. Imaginez un château. Mon objectif est de vous convaincre d’y construire une piscine extérieure. Si vous visualisez le château ci-dessous, il est peu probable que j’atteigne mon objectif.

Une bonne stratégie de présentation doit imposer une représentation de départ. Cela vous permettra de conditionner le raisonnement de votre auditoire.

En définissant l’image de base, vous donnez un cadre commun qui va vous permettre de dérouler votre argumentaire de façon logique.

Conclusion

La présentation est un sujet crucial en entreprise car elle est au cœur de différents processus capitaux : le cycle commercial, les décisions stratégiques, etc. 

Négliger l’exercice est donc très risqué, car c’est dans ces moments à enjeux que vous avez besoin d’être le plus convaincant. Comme nous l’avons vu, un support de présentation adapté doit pouvoir vous aider à faire cela.

Malheureusement, de nombreuses erreurs, de stratégie comme de design, viennent polluer votre message. Nous en avons déconstruit quelques unes ensemble. Si vous souhaitez aller plus loin et construire des présentations réellement convaincantes, Prezman est une agence PowerPoint spécialisée en stratégie et en design de présentation, nous pouvons vous y aider. Contactez-nous.

You May Also Like
Réussir le pitch deck de sa startup
Voir plus

Comment réussir son pitch deck

Très utilisé dans le milieu des startups, le pitch deck est une présentation cruciale pour convaincre des investisseurs de vous accompagner dans le développement de votre entreprise !